Rechercher

20 ans de Resucito – un groupe qui porte des fruits !

Mis à jour : 4 déc. 2019

Resucito, un groupe paroissial créé par des jeunes, pour les jeunes. L’objectif : louer Dieu, se former pour mieux le connaître, s’engager pour le servir et partir en mission. Déjà 20 ans ! Un anniversaire toutes générations confondues, fêté ce dimanche de Pentecôte, pour recevoir ensemble l’effusion de l’Esprit-Saint


Un des fruits : la fidélité

« Resucito c’est une école pour être disciple » explique le p. Eric Duverdier, prêtre référent du groupe créé au sein de la paroisse Sainte Jeanne d’Arc de Versailles. « Et le fruit c’est la fidélité : à la prière personnelle, à la vie de l’Eglise et à la mission reçue. On constate chez tous ces jeunes un plus grand enracinement dans la vie spirituelle et un désir de témoignage important. » ajoute-il.

Thérèse, étudiante en médecine, actuellement engagée, prend le micro et parle « de force, de joie et d’unité de vie, de soif de connaître Dieu et de vivre pleinement de Lui ».

« Resucito  est un passage pour lancer une vraie relation d’amitié avec Dieu ; Oui la Parole parle vraiment et c’est elle qui nous fait grandir et donne envie de s’engager » explique encore Armand, lycéen. « Le combat c’est de rester tous les jours fidèles, mais c’est possible grâce à la fraternité qui nous unit. »


« Après une retraite passée ensemble, on ne voulait pas rester dans la déception de quitter une communauté lumineuse mais on voulait vivre cet élan dans notre vie de tous les jours.  » explique Marie l’une des fondatrices. Et c’est comme cela que le groupe est né : « Resucito a été fondé par des gens normaux mais porté par une paroisse où il y a l’adoration perpétuelle du Saint-Sacrement. Et cela a certainement joué. » Le groupe s’est développé et structuré petit à petit : pôles, maisonnées, animation de messes et veillées… rassemblant dimanches après dimanches jusqu’à 400 jeunes dans la crypte de l’Eglise.

Depuis 2000, les jeunes de Resucito partent en mission dans toute la France ; c’est concrètement donner une semaine de ses vacances et se donner. Ils organisent aussi des missions en paroisse, dans des écoles. Dernièrement, ils ont animé la veillée d’Un seul coeur, le grand WE sur la Miséricorde à Viroflay. Resucito fait donc naturellement partie du dispositif « Osons la Mission » enclanché le mois dernier dans la paroisse de Sainte Jeanne d’Arc avec l’ESE.


Une fidélité qui se traduit dans les choix de vie et l’engagement au service de l’Eglise


Resucito propose à ceux qui le souhaitent d’aller plus loin que la participation aux temps de louange du dimanche soir. En s’engageant pour un an ou plus, les jeunes reçoivent une mission particulière dans l’organisation du groupe : préparation et animation des veillées tous les dimanches, formation, pôle d’intercession, organisation de la Grande mission annuelle dans un autre diocèse qui leur permet de partager leur joie de connaître et de servir le Seigneur, etc. Ils s’engagent aussi à une vie de prière et d’oraison régulière :  maisonnées hebdomadaires, messe et accompagnement spirituel.



Lorsque l’on se penche sur la diversité des parcours, on est frappé par l’abondance des vocations pleinement vécues : de nombreux jeunes mariés, avec enfants et des consacrés. Les premières générations ont des enfants qui commencent eux même à s’intéresser aux groupes de louange. L’engagement dans le mariage, la fécondité du couple s’enracinent dans cette école de prière et du don qu’est Resucito. Comme le résume le père Duverdier, les jeunes engagés à Resucito vont « se donner les moyens d’être saints. Cela trouve son expression dans la recherche et le choix de sa vocation. Le groupe est bien là dans l’intuition de la dernière exhortation du Pape François, Gaudete et exultate ! »


Certains ont même répondu à l’appel radical de la vie consacrée : Communauté de l’Agneau, Carmel, Béatitudes, et prêtres diocésains !

« Je n’ai pas fondé Resucito mais Resucito m’a fondée » explique encore Marie. « Tout ce qui a été donné est intact. C’est vécu différemment mais c’est intact. » ajoute Louis-Marie. Les « anciens » ont pu témoigner en petits groupes, comment ils cherchent encore à servir le Seigneur dans leur vie quotidienne, là où ils sont.


« Tant de jeunes qui, grâce à ce groupe, ont connu la chance inestimable de connaître Jésus Christ … Je rend grâce à Dieu et à l’Esprit-Saint pour ce qui est né de Resucito ! » s’est exclamé le p. Emmanuel Péteul, curé de Sainte Jeanne d’Arc lors de la bénédiction de clôture de la messe d’action de grâce.

11 vues
VEILLE DE PRIERE

Tous les dimanches soirs à 20h30 hors weekends prolongés et vacances scolaires

OU ?

Eglise Sainte Jeanne d'Arc 

Place Elisabeth Brasseur

78000 VERSAILLES

CONTACT
SUIVEZ NOUS SUR
  • Facebook
  • Instagram
ACCES

A 3 minutes à pieds de la gare de 

Versailles Rive-Droite

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now